COMMUNIQUE CHENILLES PROCESSIONNAIRES

10 juillet 2018

 

Des chenilles processionnaires du hêtre ont été découvertes  la semaine dernière sur la commune, rue de la Petite Couture.

Attention, elles représentent un danger pour votre santé et celle de vos animaux de compagnie.

 

Comment reconnaître une chenille processionnaire ?

Elles sont heureusement facilement identifiables; les chenilles processionnaires ont une abondante pilosité elle-même reliée à une glande qui contient son venin. Il y a trois caractéristiques permettant de l’identifier:

  • Une pilosité abondante
  • Une couleur brune avec des tâches orangées
  • Une tête noire

Il existe effectivement un danger puisque les chenilles processionnaires projettent de minuscules poils très urticants pour l’animal et l’homme.

 

Quelles sont les cibles préférées de la chenille processionnaire ?

Le pin, le hêtre et le chêne

Les chenilles processionnaires sont un danger pour plusieurs espèces de hêtres, de chênes ainsi que de pins; elles peuvent provoquer des conséquences néfastes pour l’arbre. En effet, elles se trouvent dans leur nid sur les branches de vos arbres et se nourrissent de leurs feuilles. Lorsque la population de chenilles est importante, elles peuvent littéralement mettre à nu l’arbre et ainsi le laisser vulnérable à des attaques d’autres parasites. De plus, l’arbre concerné aura plus de mal à résister à des événements environnementaux comme la sécheresse et les inondations. En cas de présence de chenilles processionnaires il est important de traiter l’arbre en question car cet insecte prédateur vit selon un cycle de vie bien défini et il sera d’autant plus difficile de s’en débarrasser si vous laissez se produire l’infestation.

L’homme, son chien et autres animaux

Les chenilles processionnaires ont des milliers de petits poils urticants, ces poils contiennent une substance appelée thaumétopoéine ; c’est grâce à celle-ci d’ailleurs qu’on a établi son nom scientifique. Lors du contact avec la chenille il est important de savoir comment réagir en cas d’allergie car celle-ci peut provoquer des éruptions cutanées s’accompagnant de démangeaisons et d’autres symptômes moins courants tels que des maux de gorge, des difficultés respiratoires, des problèmes oculaires et des œdèmes. En ce sens, les sujets à risque sont les hommes ainsi que les chiens, chats et tous les animaux domestiques herbivores (chevaux, poneys, ânes, chèvres…).

 

Si vous découvrez que votre jardin est infesté de nids de chenilles processionnaires, il ne faut pas s’en débarrasser soi-même, allez directement demander l’avis d’un professionnel. Ne pas s’en débarrasser soi-même ne signifie pas que des actions de prévention sont à proscrire, notamment par la pose de pièges.

 

Si vous découvrez un nid de chenilles processionnaires, merci de le signaler en mairie:

par téléphone au 03 21 48 66 59 ou

                         par mail: mairie.montenescourt@wanadoo.fr

en précisant votre adresse.